Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation :

Premier Repaire de Là-Bas Si J'y Suis de Haute-Savoie, créé en 2007 !

Rechercher

1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 16:37
TOTAL, multinationales et perversion du droit... à Genève

Jeudi 4 mai, 20h à Genève, Maison internationale des associations (15 rue des Savoises, Plainpalais)

De quoi Total est-elle la somme ? - Multinationales et perversion du droit

rencontre avec Alain Denault à l'occasion de la sortie de son nouveau livre

organisée par les associations : Survie et UPAF (Université populaire africaine en Suisse) et les éditions Rue de l’Échiquier

 

Extrait : "Se pencher sur l’histoire de Total, c’est mettre en évidence comment l’état du droit et la complicité des États ont permis à une firme, légalement, de comploter sur l’établissement des cours du pétrole ou le partage de marchés, coloniser l’Afrique, collaborer avec des régimes politiques formellement racistes, corrompre des dictateurs et représentants politiques, conquérir des territoires sur un mode militaire, délocaliser  des actifs et infrastructures dans des zones franches, obérer des régimes oligarchiques au détriment des peuples, polluer de vastes territoires au point de menacer la santé publique, vassaliser des régimes politiques pourtant souverains, ignorer des évidences pour épuiser des adversaires en cas de procédures, asservir des populations et régir des territoires entiers. Chaque verbe de cette énumération donne le thème d’un des douze chapitres du livre."

Si vous n'avez pas la chance de connaître Alain Deneault,

vous trouverez ici quelques articles réalisés pour Survie

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Evénements Economie Monde
commenter cet article
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 17:31
Fraude fiscale : action Poisson d'Avril

Un événement important se prépare...

dans le cadre de la semaine mondiale contre l'évasion fiscale :

Samedi 1er avril à partir de 14h, sur la place des Arts de Thonon,

Attac 74 (action pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne)

organise une action humoristique et déterminée.

Soyez présent-e-s pour donner du poids à cette dénonciation des paradis fiscaux qui corrompent notre démocratie.

Vidéo de l'action sur Librinfo74

merci à ceux/celles qui l'ont réalisée... aussi rapidement !

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Evénements Economie Monde
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 09:35
Evasion fiscale dénoncée à Annecy

Des citoyens se sont invités samedi 10 décembre à l’agence BNP-PARIBAS d’Annecy
pour dénoncer une banque « voyou » pratiquant l’évasion fiscale 
(Librinfo74)
pour une action pédagogique bien organisée !

Des membres d'Attac, des Amis de la Terre, du CCFD Terre Solidaire, du CRHA et de la Confédération Paysanne y dénonçaient l’impunité dont bénéficient les fraudeurs fiscaux et leurs complices alors que dans le même temps les lanceurs d’alerte de l’évasion fiscale sont, eux, poursuivis et condamnés ! (procès en appel ce lundi 12 décembre au Luxembourg)

La BNP est la banque française qui possède le plus de filiales dans les paradis fiscaux (env. 200!)

L’argent de l’évasion fiscale doit être récupéré et utilisé pour financer la transition sociale et écologique créatrice d’emplois et pour relever le défi climatique.

Rendez-vous à Dax le 9 janv pour le procès de l'EVASION FISCALE

« Ce n’est pas les faucheurs de chaises qu’il faut juger, c’est l’évasion fiscale en bande organisée"

Petite comparaison : l'Evasion fiscale est estimée à plus de 60 milliards d' (rapport parlementaire de 2013)

elle correspond donc par contribuable à : 136€,24 /mois, alors qu'on ne nous parle que de fraude au RSA (100 millions d’€ = 0,23 €/mois/contribuable), et de fraude à l’assistanat (3 milliars €) = 6,81€/mois/contribuable

des explications limpides ici

Autres ressources :

Multiplication des actions des Faucheurs de chaises : des dizaines d’agences BNP Paribas fermées partout en France (ATTAC-France) Vendredi 9 et samedi 10 décembre, une vague d’actions touche la BNP Paribas pour dénoncer le système de l’évasion fiscale et appeler au financement de la transition écologique et sociale. Répondant à l’appel lancé par le collectif des Faucheurs de Chaises [1], des centaines de militants ont mené des actions non-violentes visant la BNP Paribas.

 

Les faucheurs de chaises repartent à l’action contre l’évasion fiscale (Reporterre) … ils apportent cette fois leur propre siège pour « faire le siège » des banques... et leur cible s’est précisée : la BNP Paribas. Pourquoi elle ? parce qu’elle est la banque française qui possède le plus de filiales dans les paradis fiscaux ... Mais c’est surtout à cause de la plainte qu’elle a déposée à l’encontre de Jon Palais, militant pour le climat et faucheur de chaises de la première heure. Ce dernier comparaîtra le 9 janvier prochain au tribunal de Dax pour « vol en réunion ».

 

Les faucheurs de chaises en direct, ce week-end, sur L'Humanité.fr Ecouter Radio évasion fiscale en direct... L'air a toutes les chances de chauffer, ce week-end, pour BNP-Paribas, dont une dizaine d'agences en France devraient voir débouler, aujourd'hui et demain, des militants non-violents et cependant décidés à frapper un grand coup. Depuis un mois, la banque est devenue la cible privilégiée des Faucheurs de chaises (1), collectif en croisade contre l'évasion fiscale.

 

Entretien avec le faucheur de chaises, Jon Palais (L'Humanité) Poursuivi par BNP-Paribas suite à une opération de réquisition de chaises dans une agence de Bayonne, Jon Palais, militant basque du collectif Bizi !, passe en procès le 9 janvier à Dax.
Joint par téléphone, il nous raconte sa bataille juridique et revient sur celle des faucheurs de chaises.

 

Bientôt deux ans de désobéissance civile et de fauchage de chaises  (L'Humanité) Tout à commencé après qu'HSBC a été prise la main dans la fraude fiscale. C'était au tout début 2015, année où devait se tenir la COP21...

 

Les frères Bocquet veulent imposer la lutte contre la fraude fiscale au cœur de la présidentielle (L'Humanité) Alain et Eric Bocquet auteurs du livre 'Sans Domicile Fisc'… proposent la création d’une COP mondiale de la fiscalité, consacrée à la lutte contre la fraude, à une gouvernance mondiale et démocratisée de la finance, que le groupe communiste de Paris propose d’organiser dans la capitale. Créer un sommet mondial de la fiscalité, un enjeu colossal !

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Economie Pétitions & soutiens Evénements
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 11:48
L'Outsider et les excès de la finance libérale, film-débat

Vendredi 2 décembre, 20h à Thonon, ciné Le France

L'Outsider, film de Christophe Barratier

proposé par CCFD-Terre Solidaire, SIDI (Solidarité internationale pour le développement l'investissement) et les Bobines du Léman

 

Après le film, Solène Morvant-Roux, enseignante à l'Université de Genève et Dominique Lesaffre, directeur de la Sidi, échangeront avec le public sur les excès de la finance libérale et les alternatives possibles.

 

On connaît tous Kerviel, le trader qui a failli en 2008 couler la Société Générale, voire le système financier mondial. Kerviel est condamné deux ans plus tard à cinq ans de prison et aux plus lourds dommages-intérêts jamais vus pour un particulier: 4,9 milliards d’euros ! Mais que sait-on de l’affaire Kerviel? C’est l’un des multiples talents de Christophe Barratier, réalisateur de « Les Choristes », de nous faire comprendre les choses sans rien nous expliquer.

 

Projection suivante des Bobines: jeudi 8 décembre, au France à 20h, « Notre créativité oubliée » proposée par les Colibris du Léman 74

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Evénements Economie
commenter cet article
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 22:06
Conférence de Philippe DERUDDER : L'argent, problème ou solution ?

Mardi 15 novembre 20h à THONON - Espace Tully
Conférence de Philippe DERUDDER, économiste

POUR QUE L’ARGENT SERVE AU LIEU D’ASSERVIR

Crise écologique, économique et financière, crise alimentaire, sociale, politique... 

Nous le sentons tous : nous sommes à la fin d'une ère avec tous ses dangers certes, mais au début d'une autre qui reste à inventer et qui sera à l'image de ce qu'on est capable de concevoir aujourd'hui.

La bonne nouvelle est que si l'économie et l'argent sont pour le moment le problème, ils peuvent être facilement la solution, à condition de libérer notre pensée des conditionnements qui nous tiennent prisonniers d'archaïsmes dépassés.
- En quoi la monnaie est-elle au cœur des dysfonctionnements de notre monde ?
- En quoi la monnaie sous sa forme moderne pourrait permettre de construire un monde de suffisance pour tous ?
- En quoi le mouvement des monnaies complémentaires offre aux citoyens le moyen d'aller dans cette direction?

Soirée proposée par L'université populaire du Chablais
Participation aux frais : adhérents 5 € / non adhérents 10 €

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Evénements Economie
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 14:48
Le patron de TOTAL chahuté à Genève

Un groupe de militants du collectif BREAK FREE GENEVE a semé la confusion pendant le discours de M. Patrick Pouyanné, patron du groupe TOTAL, en invoquant l’irresponsabilité de sa société (gaz de schiste, sables bitumeux, impact sur l’environnement désastreux...) lors d'une réunion financière à Genève - hôtel Kempinski – le 1 septembre.

Le collectif Break Free avait organisé un comité d'accueil au cri de :

"TOTAL'MENT IRRESPONSABLE" !

BRAVO ! voir la vidéo ici

.

autre info :

Le pneumologue qui minimisait les dangers de la pollution de l’air était payé par… Total (juin 2016) Il s’appelle Michel Aubier et ce pneumologue était payé par Total pour minimiser au maximum les risques liés à la pollution de l’air et plus spécialement celui du Diesel. Libération et le Canard enchaîné ont révélé la semaine dernière qu’il a été rémunéré de plusieurs dizaines de milliers d’euros par an comme « médecin conseil » de Total, en plus de siéger au conseil d’administration de la Fondation d’entreprise Total. Un cas flagrant de conflit d’intérêts...

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Economie Monde
commenter cet article
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 09:52
TAFTA, CETA, TISA... ils nous menacent toujours !

Dans cette période de désinformation sur les traités de libre-échange

et de risque imminent d’approbation du CETA Europe-Canada,

2 occasions de faire le point sur ces accords de libre-échange :

- Samedi 10 septembre à 20h à la MJC de Thorens-Glières

- Vendredi 16 septembre à 20h à la salle de Cinéma de la MJC de Taninges

.

"Nous avons coulé le TAFTA. Il nous reste deux mois pour couler le CETA." José BOVE revient sur les déclarations du Secrétaire d’Etat français au commerce annonçant que la France demanderait à ses homologues européens l’arrêt des négociations du traité de libre échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis. L’eurodéputé demande qu’en toute cohérence l’accord avec le Canada (CETA) ne soit pas ratifié.

.

Le Tafta est « de facto » enterré selon le vice-chancelier allemand. Enfumage ou bonne nouvelle ? (Librinfo74) Le traité transatlantique de commerce et d'investissement vise à créer la plus grande zone de libre-échange du monde. Mais sa mise en place rencontre de fortes résistances et nourrit des craintes de déréglementation généralisée. Il est notamment la cible d'altermondialistes et d'organisations de défense de l'environnement.

.

Négocié depuis 2013, l’accord commercial entre l’Union européenne et les États-Unis devait être signé à la fin de l’année. Ce ne sera pas le cas. La France dit stop à son tour Un jour dans le monde sur France Inter - 31 août - Décryptage avec Thomas Porcher, Économiste, professeur à la Paris School of Business, auteur de : "TAFTA, l’accord du plus fort" aux éditions Max Milo et Franck Proust, Député européen (PPE) , membre de la commission pour le commerce international.

.

Vers la fin du Tafta ? Une annonce qui ne doit pas rester un trompe l’oeil... (Maxime Combes - ATTAC) Matthias Fekl et François Hollande ont annoncé vouloir « demander l’arrêt des négociations du TAFTA ». Si elle doit être confirmée par des actes, cette bonne nouvelle, mérite examen : qu’exprime-t-elle ? Quel crédit faut-il lui apporter ? Signifie-t-elle la fin des négociations ? Que change-t-elle vraiment ? Et que devons-nous faire ? Décryptage en 6 points pour éviter les raccourcis...
.

« Fin » du TAFTA : la France ne convainc pas (France ATTAC) « la France doit aller au-delà des simples déclarations et passer aux actes. Rien n’empêche que les négociations reprennent lorsque la configuration politique en Europe et aux États-Unis sera plus favorable, par exemple après la mise en place de nouveaux gouvernements suite aux élections. »

TAFTA, CETA, TISA... ils nous menacent toujours !
Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Economie Monde
commenter cet article
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 19:46
La Vallée Verte « zone hors TAFTA »

La communauté de communes de la Vallée Verte se déclare « zone hors TAFTA » et vote contre le CETA et le TISA (article LibreInfo74)

C'est un véritable coup de tonnerre qui a retentit au fond la Vallée Verte !!!!!!!!!!

Réunie en conseil communautaire le 11 juillet 2016, la communauté de Communes de la Vallée Verte est la première communauté de communes de Haute-Savoie à s'être déclarée "Zone hors TAFTA", et avoir voté contre "CETA et TISA".

Les 18 élus présents, sur les 22 en exercice - représentant les 8 communes (Boëge, Bogève, Burdignin, Habère-Poche, Habère-Lullin, Saint-André-de-Boëge, Saxel et Villard) - ont pris cette décision à l'unanimité. (lire la délibération ICI).

Par cette décision politique, les élus ont voulu "s'opposer à l'obligation qui lui serait faite par le TAFTA de privatiser des services publics qu'il considère devoir rester dans le domaine public"

- BRAVO Bernard pour ce travail... à poursuivre partout !!!!! -

.

TAFTA & Accords de libre-échange : quand les multinationales dictent les lois pour détrousser les États (Agoravox avec plusieurs vidéos explicatives) Des multinationales qui traînent des États en justice pour imposer leur loi et faire valoir leurs « droits », cela ne relève pas du fantasme : on compte déjà plus de cinq cents cas dans le monde. De jugements en règlements amiables, le TAFTA fera-t-il évoluer la jurisprudence et donc le système judiciaire international hors de tout contrôle démocratique, dans un univers régenté par l’ « industrie de l’injustice » ?

.

Quand le libéralisme détruit l’agriculture et met la planète en danger (L'Humanité) Si le printemps pourri est responsable de la baisse sensible des rendements céréaliers en France cette année, c’est surtout la politique agricole de libre échange promue par la Commission européenne et acceptée par les Etats membres qui ruine aujourd’hui une bonne partie de la paysannerie. Raison de plus pour ne pas négocier un nouveau de libre échange avec les Etats-Unis...

.

Le traité de libre-échange entre l’Europe et le Canada sera mis en œuvre sans aucune évaluation (Bastamag) Le 5 juillet, la Commission et le Conseil européen se sont prononcés sur le statut de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta, pour Canada-EU Trade Agreement). Sous la pression des citoyens, la Commission a finalement renoncé à adopter ce traité commercial sans l’aval des Parlements nationaux [1]. « Le président François Hollande et la chancelière Angela Merkel, conscients de la sensibilité du sujet, n’avaient pas du tout envie qu’on les accuse de vouloir ratifier un accord majeur "en cachette" »...

.

TAFTA : une nouvelle fuite révèle les ambitions climaticides de l’UE (ATTAC France) L’Aitec et Attac France ont obtenu la version du chapitre Énergie et matières premières qui sera proposée aux négociateurs américains lors du 14e cycle de négociation qui commence ce lundi 11 juillet à Bruxelles. Le texte, que nous avons analysé et confronté aux engagements de l’Union européenne en matière de lutte contre les dérèglements climatiques, confirme nos craintes : le TAFTA priverait la puissance publique des instruments de contrôle et de réglementation nécessaires, tout en renforçant la dépendance de l’économie européenne aux importations d’hydrocarbures.

.

Pour que la campagne contre les projets d’accord transatlantique soit un succès ! (ATTAC France) Loin des regards des peuples pourtant directement concernés, l’UE et le Canada poursuivent le processus de ratification du CETA, qui ouvre la porte au TAFTA. Il s’agit de démanteler toute entrave au commerce et à l’investissement, au seul profit des multinationales. Le 15 octobre est la prochaine manifestation citoyenne pour s’opposer à ce projet funeste pour les peuples des deux côtés de l’Atlantique... nous lançons aujourd’hui une souscription spéciale « campagne TAFTA 2016 » dont le produit nous permettra de renforcer notre action : édition de brochures, d’un livre, de tracts, de kits pour l’action et de tout matériel de campagne utile aux comités et militant·e·s sur le terrain.

.

Lancement de la campagne « Mon quartier hors TAFTA et CETA » : la mobilisation contre les traités transatlantiques s’étend au cœur des territoires (ATTAC France)

.

Les citoyens majoritairement hostiles aux accords transatlantiques TAFTA et CETA (ATTAC France) Dans un sondage publié par Harris Interactive et Sum Of Us, 62 % des Français·es rejettent les accords transatlantiques.

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Economie
commenter cet article
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 09:40
Mardi + mercredi prochains : NON au TAFTA et CETA

Une réunion cruciale entre les pays de l’UE va avoir lieu mardi et mercredi prochains.

L’avenir du TAFTA sera à l’ordre du jour.

La France doit dire NON à la mainmise des multinationales sur notre santé et notre planète.

Dites ici à François Hollande de mettre un terme aux négociations du TAFTA et de refuser l'approbation du CETA.

Si les accords de libre-échange transatlantiques entre l’UE et le Canada (CETA) ainsi que l’UE et les Etats-Unis (TAFTA) entraient en vigueur, toute tentative de lutte contre le dérèglement climatique, les pesticides tueurs d’abeilles ou cancérogènes comme le glyphosate serait quasiment anéantie.

Il y a quelques semaines, François Hollande menaçait pourtant de claquer la porte des négociations si le TAFTA comportait un danger quelconque pour la protection de l’environnement.

Que s’est-il passé depuis? pas grand chose... Mais il reste cependant un espoir ! Mardi et mercredi prochains, nous avons une occasion unique de lui demander de joindre les paroles aux actes : les pays de l’UE sont en effet invités, lors d’un sommet européen, à confirmer leur soutien au mandat de négociation du TAFTA donné à la Commission européenne.

C’est le moment où jamais d'exiger de François Hollande le retrait de la France des négociations sur le TAFTA et le rejet de l’accord avec le Canada (CETA).

.

autre pétition, plus ancienne :

Pour que François Hollande mette fin aux négociations sur le traité transatlantique

Greenpeace vient de dévoiler les deux-tiers du texte des négociations du TTIP (ou TAFTA) et cela confirme nos pires craintes. «Mainmise» des entreprises sur les grandes décisions, ancienne règle de la protection environnementale «supprimée», lutte contre les changements climatiques «mise à mal», principe de précaution «oublié»… Ce que nous réserve le TTIP est effrayant !

.

infos complémentaires :

.

Raoul-Marc Jennar intervenait sur le TAFTA et la cour pénale internationale, en compagnie de cinq autres débateurs dont Frédéric Farah, économiste, auteur de «TAFTA : l'accord du plus fort» à l'émission 'Ce soir ou jamais' vendredi 6 mai sur France 2

.

Petit guide pour contrer la propagande en faveur du CETA (Collectif STOP TAFTA)

.

Tafta, la nouvelle fourberie de Hollande - Jean-Luc Mélenchon

.

Libre-échange : l'astuce de Bruxelles pour expédier l'accord Ceta, cousin du Tafta (Marianne) La Commission européenne aimerait se passer de l'avis des parlements nationaux pour ratifier l'accord de libre-échange conclu avec le Canada. Un signe que la contestation croissante du Tafta, autre traité en cours de négociation, donne des sueurs froides à Bruxelles.

.

Bruxelles veut sauver l’accord de libre-échange avec le Canada (Le Monde)
.

Les députés luxembourgeois mettent un coup d’arrêt au CETA, le « petit cousin » du Tafta

.

Après le Tafta, Tisa : «Une directive Bolkestein puissance 10 !» (Libération) Emmanuel Maurel, député européen PS, alerte sur cet autre traité commercial en cours de négociation dont l’objectif est de libéraliser les services.

.

De nouveaux documents dévoilent les coulisses du traité Tisa (Libération) WikiLeaks et ses partenaires, dont «Libération», publient ce mercredi de nouveaux éléments à propos de l'accord sur le commerce des services.

.

Ce TISA dont on ne vous parle pas, sur le point d'aboutir, et bien pire que le TAFTA ! (Marianne) Vous avez aimé le TAFTA (traité de libre-échange transatlantique- TAFTA en anglais- qui ne verra peut-être jamais le jour) ? Vous allez adorer le TISA, dont on ne parle pas, qui semble bien près d'aboutir, et dont les conséquences seront bien pires !

.

Traité TiSA : à qui profiterait la libéralisation des services ? (France Culture - Du grain à moudre) Le Tafta n’est pas le seul accord de libre échange en cours de négociations. Depuis 2013, une cinquantaine de pays, dont ceux de l’Union européenne et les Etats-Unis, discutent –discrètement- autour d’une libéralisation des services.

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Pétitions & soutiens Economie
commenter cet article
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 15:51
Libre-échange UE-Afrique : STOP à l'APE

STOPPONS L'ACCORD DE PARTENARIAT ÉCONOMIQUE QUI APPAUVRIRAIT L’AFRIQUE DE L’OUEST ! APPEL à signer ici

Initié par l’Union européenne en 2000, l’Accord de partenariat économique (APE) est censé favoriser le développement économique et réduire la pauvreté en Afrique de l’Ouest.

Mais en contraignant cette dernière à supprimer la plupart de ses protections commerciales vis-à-vis des importations de produits européens, l’APE servirait avant tout les intérêts d’une poignée de multinationales européennes au détriment des populations les plus vulnérables d’Afrique de l’Ouest.
Alors que le Parlement européen s’apprête à se prononcer sur la ratification de l’Accord, il est urgent d’agir et de soutenir la mobilisation de la société civile ouest africaine et européenne.

.

Chantage et coup de pression : l’Europe impose le libre-échange en Afrique - L’Union européenne veut accélérer la signature d’accords de libre-échange avec l’Afrique en forçant la main aux parlements nationaux. (Politis)

Ils font moins de bruit que le fameux TAFTA, mais leurs conséquences pourraient être tout aussi dramatiques pour les pays africains.

L’Afrique et l’Europe sont en passe de ratifier plusieurs « accords de partenariat économique » (APE) qui visent à libéraliser fortement les échanges commerciaux en baissant les droits de douane...

.

Pour mieux comprendre :

Le baiser de la mort de l’Europe à l’Afrique – Jacques Berthelot (Monde Diplo sept 2014)

autres pétitions à signer sur une page du blog

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Pétitions & soutiens Monde Economie
commenter cet article