Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation :

Premier Repaire de Là-Bas Si J'y Suis de Haute-Savoie, créé en 2007 !

Rechercher

/ / /

Manifestation anti-Lactalis du 1er juin dernier… rapide compte rendu de Pierre Cabotte :

Il y avait entre 1000 et 1500 manifestants, surtout des agriculteurs, des syndicalistes agricoles mais aussi des sympathisants de la cause paysanne, comme nous.

C'était le jour du procès engagé par Lactalis contre la Conf'42 et Philippe Marquet, suite à la grève du lait de 2009. Lactalis demande 14000 € de dommages et intérêts pour le blocage des approvisionnements. Le même jour, une centaine de paysans manifestaient devant le siège de Lactalis à Laval.

A la Conf', s'est jointe l'APLI (association des producteurs laitiers indépendants).

Départ de la manif à 12h, après des prises de paroles sur la place Jean Jaurès. Cortège coloré avec 2 vaches et un char où figurait un bulldozer, symbole de Lactalis, écraseur de paysans. Banderole de tête : "Debout, résistons à la dictature des profits !".

Blocage par les CRS des 2 rues adjacentes au tribunal, contrairement à l'accord passé avec le commissaire de police. Gazage de manifestants et d'élus (conseillers généraux de gauche et Olivier Keller du CR Rhône-Alpes). Cela exprime bien la volonté de dévoyer cette journée en parlant davantage des affrontements que du fond de l'affaire. La manif (en 2 parties) campe devant les barrières pendant 2 heures, jusqu'à la sortie du tribunal de Philippe Marquet et de François Pitaval (Conf'42) : "L'avocate a pu évoquer le fond et pas seulement le délit de blocage".

Retour au chapiteau place Jean Jaurès. Ph.Marquet explique que sans leur rébellion de 2009, des contrats léonins auraient tous remplacé les quotas (en extinction progressive jusqu'en 2015). Ensuite, débats animés par J.Louis Cloye, vétérinaire des Monts du Lyonnais. Point fort du contrat type (élaboré par la Conf') : Les industriels n'interviennent pas sur ce qui se passe dans la ferme. Garantie également d'un prix plancher, qui intègre tous les prix de revient.

Objectif de Bruno Lemaire : 20 000 usines à lait en 2020, au lieu des 80 000  fermes aujourd'hui // idéologie libérale : "La région Grand Ouest doit crever les paysans hollandais par une concurrence effrénée". Rendu du jugement le 14 septembre (avocate Me Julien).

Avis personnel : cette action, très marquée politiquement, est vraiment en lien étroit avec notre combat contre le type de société imposé par l'UE, le FMI et l'OMC. Les références aux Rassemblement des Glières ont été multiples (Jean Vachoux est intervenu dans ce sens au nom du CRHA). Parmi les orateurs, il y a eu aussi un représentant du réseau des Enseignants Résistants, de la FCPE, des AMAP 42, de Via Capesina...

En annexe, je te joins la liste des produits Lactalis, à boycoter absolument : Président, Lactel, Bridel, Roquefort Sociéta, Louis Rigal, Maria Grimal, Lanquetot, Vignotte, Rouy, Célia, Lou Pérac, Salakis, Le Châtelain, Rondelé, Le Roitelet, Primevère, Lepetit, Munster les Petits Amis, Istara, Beulet, Pochat, Chaussée aux Moines, Le marin, Picot, Milupa-Nutricia, Boule d'Or, Raguin, Le Pont de la Pierre, Corsica, Chèvretine, Pyrénéfrom, Valmont, Food Master, Lauki, Invernizzi, Sorrento, Locatelli, Cademartori, Ekabé, Longa Vida, Yoggi, La lechera, Mio, Jovi, Baer, Lubborn, Puleva, Sanutri, Dukat, Valbreso, Galbani, La Laitière, Flanby, Viennois, Kremly, Sveltesse, Fruttolo, Munch Bunch, B'a, Ski, Hirtz, Yoco...C'est aussi "incontournable" que Danone et Nestlé dans les grandes surfaces !

Lactalis, c'est 9.4 milliards d'€ de chiffre d'affaires (14 milliards quand l'achat de Parmelat sera effectif > alors, 1er groupe laitier mondial et 1er groupe agro-alimentaire mondial, devant Danone).

PDG de Lactalis : Emmanuel Besnier, 15è fortune de France (accroissement de 300 millions d'€ en 2010).

Pierre Cabotte

 

Partager cette page

Repost 0
Published by