Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation :

Premier Repaire de Là-Bas Si J'y Suis de Haute-Savoie, créé en 2007 !

Rechercher

/ / /

Août - septembre 2013 : Intervention militaire en Syrie ?

Vous trouverez ci-dessous des prises de position, des articles en ligne et quelques livres importants :


Des prises de positions :

 

"Bombarder la Syrie serait ajouter la guerre à la guerre"

… le Front de gauche continue à appeler à mesurer les risques d’embrasement au Moyen-Orient.

 

POUR UNE SOLUTION PACIFIQUE EN SYRIE Communiqué du Bureau du M’PEP 28.08.2013 

 

Des articles en ligne :

 

Syrie. "Il ne faut pas céder aux va-t-en-guerre" - Samir Aïta, économiste, membre du Forum démocratique syrien, organisation fondée en février dernier au Caire, autour de personnalités syriennes et de jeunes issus des mouvements révolutionnaires et civils. 

 

Attaque à l’arme chimique en Syrie ? Ayssar Midani, membre du bureau Comité de Coordination pour la Défense de la Syrie, se trouve actuellement à Damas et décrypte la propagande (vidéos).Elle décrit dans la 1ère vidéo la découverte par l’armée syrienne de tunnels appartenant aux rebelles, possédant des matières premières pour la fabrication de bombes chimiques, des masques à gaz et des antidotes. La Russie aurait délivré au Conseil de Sécurité de l’ONU des images satellitaires montrant que les deux missiles avaient été tirés à partir de zones sous contrôle des rebelles…

 

SARIN, La nouvelle ADM du pauvre : Un remake de l’invasion de l’Irak ?

 

Mentir sur la Syrie, et les mensonges des menteurs qui mentent à propos de ce mensonge 

10 raisons principales pour ne pas attaquer la Syrie, notamment : Les États-Unis possèdent, et utilisent eux-mêmes, des armes que la législation internationale condamne, notamment le phosphore blanc, les bombes à fragmentation, et l’uranium appauvri.

 

Entretien avec Ammar Bagdash, secrétaire du Parti communiste syrien

 

Syrie, option Kosovo au Moyen-Orient Un homme suspecté de vouloir accomplir un homicide, choisit pour le mettre à exécution le moment où la police entre chez lui. C’est ce qu’aurait fait le président Assad, en dégainant l’attaque chimique au moment où les inspecteurs de l’ONU arrivent pour effectuer leur enquête sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie...

 

Intervention militaire en Syrie : la stratégie du chaos

Ces jours-ci, l'opinion publique est travaillée au corps en vue d'une intervention militaire en Syrie. Une telle intervention était dans l'air depuis un bon moment. La question est de savoir pourquoi elle arrive à ce moment-ci et surtout, quel est son objectif...

 

Pétrole et démocratie, des liens étroits histoire revisitée et inattendue des puissances occidentales depuis deux siècles

 

« Du gaz naturel au gaz sarin… le fond du bourbier syrien »… le couple gaz-pétrole est bien le sang de notre planète... les pipelines et autres gazoducs en sont les artères de ce globe...les enjeux des gazoducs au Moyen-Orient

 

A quelle fin tuons-nous ?

La triste réalité c’est que, dans le cas de la Syrie, il n’y a pas de bonnes solutions, pour les Etats-Unis ou pour pratiquement tous les autres. Mais la terrible réalité c’est que les États-Unis et peut-être le monde entier s’en sortiront relativement mieux s’ils laissent Assad au pouvoir pour l’instant, plutôt que d’avoir à gérer le chaos incontrôlable qui découlera probablement de toute autre situation… pratiquement tout le monde utilise des armes chimiques d’une manière ou d’une autre, et, la plupart du temps, personne ne réagit. Crier aux "armes chimiques", c’est du sentimentalisme stupide destiné à annihiler la pensée, pas à l’éclairer… L’uranium appauvri est un métal lourd toxique dont les effets peuvent entraîner la mort. Les États-Unis et d’autres pays ont utilisé et continuent d’utiliser des armes à l’uranium appauvri. Notre uranium appauvri contamine encore certains pays depuis les Balkans jusqu’à l’Irak.

 

Cette gauche qui prend ses désirs pour la réalité - Jean Bricmont

 

12 ex des services US à Obama :« Ce n’est pas Bachar ! » 

 

Syrie : l'étonnant récit des otages libérés


Le sort de la présidence d’Obama se décidera dans les jours qui viennent

Une horrible vidéo de rebelles islamistes assassinant des soldats syriens suscite de nouvelles questions sur la position des Etats-Unis.

 

Carla Del Ponte* : «En Syrie, il n’y a pas de bons. Ils sont tous méchants»

Carla Del Ponte, membre de la commission d’enquête des Nations unies sur la Syrie, est opposée à une intervention militaire. Elle estime qu’il faut faire juger les responsables des deux camps tout en entamant des négociations pour mettre un terme au conflit...

«Je suis opposée à une intervention militaire qui ferait couler encore plus de sang tout en rendant plus difficile une solution politique. Négocier est la seule issue possible et il faut le faire très tôt car c’est déjà trop tard.» «Je croyais avoir tout vu mais c’est pire en Syrie. Les méthodes de torture sont encore plus terribles que dans les Balkans.» ... les équipes de la commission d’enquête sont interdites d’entrée sur le territoire syrien. «Cela pourrait bientôt changer. Et peu importe si c’est pour investiguer l’utilisation d’armes chimiques ou d’autres crimes de guerre. L’essentiel, c’est d’avoir un pied dedans»... «C’est à nous qu’il reviendra ensuite de déterminer qui a utilisé les armes chimiques»

*ancienne procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.

 

Massacre en direct à Maaloula en Syrie

une habitante de Maaloula proche du monastère de Sainte-Tècle témoigne en direct ce dimanche 8 septembre des crimes perpétrés par les 'rebelles'


Les membres du Congrès qui ont eu accès aux preuves classées secret défense sur la Syrie déclarent qu’elles ne prouvent rien du tout

 

Georges Corm : "C’est une bataille titanesque qui se joue aujourd’hui, principalement en Syrie"

 

Carla Del Ponte: "Plus de 50% des rebelles syriens sont djihadistes"

Carla Del Ponte, membre de la Commission d'enquête de l'ONU sur les violations des droits de l'Homme en Syrie, a assuré lundi sur la RTS que "plus de 50% des rebelles" syriens sont des djihadistes. "Je n'ai jamais vu de telles horreurs", a déclaré Carla Del Ponte lundi dans une interview à la RTS en évoquant des sévices d'une ampleur inégalée contre les femmes et les enfants en Syrie. Affirmant que des atrocités sont commises dans les deux camps, la Tessinoise, qui est membre de la Commission d'enquête de l'ONU sur les violations des droits de l'Homme, estime que la proportion de djihadistes parmi les rebelles est maintenant "encore plus" grande que 50%.

Le président de la commission d'enquête a constaté dans le nord de la Syrie un regain de crimes et abus commis par des groupes armés extrémistes antigouvernementaux avec un afflux de combattants étrangers.

Ainsi que de nouvelles attaques, par les deux camps, contre le personnel médical et des hôpitaux.

"La Syrie est aussi devenue un lieu toujours plus dangereux pour les journalistes. Un schéma inquiétant de harcèlement, d'arrestation et de détention de journalistes, surtout étrangers, a émergé"

Dans l’interview elle demande la création d’un tribunal pour la Syrie et une conférence internationale

 

Chomsky sur les négociations israélo-palestiniennes et la Syrie

Interview de Noam Chomsky sur la supercherie des négociations israélo-palestiniennes et son avis sur la situation en Syrie

 

Syrie : Sans couverture internationale, les terroristes n’auraient jamais osé franchir les lignes rouges ! - Mère Agnès-Mariam de la Croix  

 

Armes chimiques, les vérités cachées sur les arsenaux et sur la Convention - Manlio DINUCCI

 

Les 10 symptômes majeurs de l’impérialisme libéral



Un livre très explicatif sur le conflit en Syrie :

Syriana, la conquête continue - Bahar Kimyongür (2012)


Des livres essentiels pour comprendre l'implication de l'Occident au Moyen-Orient :

Noam Chomsky : Dominer le monde ou sauver la planète (2003) De la guerre comme politique étrangère des Etats-Unis (2002) préface Howard Zinn

Georges Corm : Pour une lecture profane des conflits (2012) Le Proche-Orient éclaté (2012)

GIPRI : Les causes des guerres à venir (2009) ouvrage collectif http://www.gipri.ch/

Partager cette page

Repost 0
Published by