Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation :

Premier Repaire de Là-Bas Si J'y Suis de Haute-Savoie, créé en 2007 !

Rechercher

23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 18:34
CETA, vive la Wallonie !

Le feuilleton du CETA continue... et les pressions aussi !!!

 

CETA : attention passage en force ! Monsieur le Président, le CETA ne peut être signé : appelez maintenant au report du sommet, et ouvrez un vrai débat démocratique ! Demandez ici à François Hollande et Matthias Fekl de rejeter la signature du CETA

 

Les Parlements de Wallonie, allemands et hollandais se sont penchés sur le Ceta (La Libre.be) En France, il y a un mois de cela, la direction du PS a démissionné cinq députés et les a remplacés le temps d’un vote en commission des affaires européennes. Ils ont ensuite été réintégrés." Une manœuvre qui a permis d’écarter cinq députés prêts à voter une résolution similaire à celle votée en Wallonie en faveur du "non" et signée par 49 députés français de différentes tendances.

 

CETA: "L'enjeu, c'est la façon dont on va façonner la mondialisation au XXIème siècle" interview de Paul Magnette, le ministre président de la région wallone, socialiste, ancien professeur de sciences politiques et, à ce titre, l’un des meilleurs spécialistes de l’Union européenne...

 

CETA : le « Non » wallon est une bonne nouvelle pour la démocratie (Maxime Combes sur Bastmag) C’est un moment important pour la démocratie : malgré les pressions et les coups bas, le Parlement wallon a rejeté l’ultimatum européen et refusé d’accepter l’accord entre l’Union européenne et le Canada en l’état... C’est une victoire importante pour la société civile qui se mobilise contre cet accord depuis des années... Promoteurs du traité, éditorialistes et faiseurs d’opinion s’offusquent. Oubliant de mentionner que plus de 2000 collectivités territoriales en Europe – représentant 75 millions d’européens – s’opposent au TAFTA et au CETA (voir ici)… ils le présentent cependant comme « le meilleur » et « le plus progressiste » qui n’ait jamais été négocié par l’UE et s’emportent contre ceux qui le critiquent... et révèlent au grand jour les pratiques douteuses de la Commission européenne qui écarte les critiques tant qu’un traité est en cours de négociation au prétexte qu’il faut attendre le texte final, avant de les écarter à nouveau lorsque le traité est enfin conclu au motif qu’il est alors trop tard pour le modifier.
 Ce traité est parfait, vous avez le choix entre le Oui et le Oui

Le Non wallon est un non progressiste... « Créer un rapport de force » et « faire en sorte que l’on ait des traités avec un niveau de protection en matière sociale, de services publics, d’environnement, avec un niveau de garantie juridictionnelle, qui soit les plus élevés au monde ». Difficile de comprendre pourquoi une telle position, progressiste et mesurée, ne soit pas celle de l’ensemble des gouvernements sociaux-démocrates de l’UE, à commencer par François Hollande et Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur.
... l’ajournement de la signature du CETA pourrait ouvrir la porte, pour qui voudrait bien la franchir, d’une remise à plat de la stratégie commerciale de l’UE... de rénover les règles du commerce mondial, pour la plupart établies au cours du 20ème siècle, au prisme des grands défis auxquels nous faisons face au 21ème siècle : l’urgence climatique, le chômage de masse, l’accroissement des inégalités mondiales, la prédation des ressources naturelles.
.. engageons un travail ambitieux pour que les droits humains, sociaux et environnementaux deviennent opposables au droit du commerce et de l’investissement... assurons-nous que l’objectif fixé par l’Accord de Paris sur le climat, sur le point d’entrer en vigueur, visant à rester bien en-deçà des 2°C du réchauffement climatique, conditionne désormais la signature de nouveaux accords commerciaux. Intervenons, enfin, pour que les politiques commerciales de l’UE soient garantes de la justice sociale, de la redistribution équitable des richesses et du respect de l’environnement. C’est urgent, possible et nécessaire. Le Non wallon nous en offre l’opportunité. Saisissons-là.

 

Rejet wallon du CETA, nouvel accroc pour le libre-échange (Le Monde Diplo relayé par Investig'action) Les promoteurs du CETA justifient leur posture en invoquant la « science » économique : le libre-échange profiterait à chacun ! … N’en déplaise à la Commission européenne, l’économie néoclassique n’est pas la seule... selon les projections économiques dynamiques du Global Policy Model (GPM), utilisé depuis 2008 aux Nations unies, l’intensification des pressions compétitives et la financiarisation accrue des économies transatlantiques suite à la mise en œuvre du CETA mèneront les entreprises à lutter pour défendre leurs parts de marché en diminuant les coûts de production, c’est-à-dire principalement la masse salariale, tout en cherchant à augmenter la valeur boursière des entreprises, c’est à dire les profits...
autre effet : intensifier les pressions exercées sur les gouvernements et réduire leur marge d’action pour déterminer les revenus, balances budgétaires et dépenses publiques

Projection 7 ans après, L’accord détruirait près de 204 000 emplois en Europe et mènera à une compression des hausses de salaire équivalant à une perte annuelle moyenne de 651 euros par employé, transférant par-là même 0,66 % du PIB européen des travailleurs vers les détenteurs du capital…. économie néoclassique, le CETA profiterait aux seuls investisseurs. Si les parlementaires (européens et nationaux) venaient à adopter le texte, ils suggèreraient donc qu’ils ne représentent que cette catégorie de la population.

 

Le sommet prévu jeudi pour signer l’accord CETA est « encore possible », selon l’UE et le Canada (Le Monde) Après que la Belgique a confirmé qu’elle n’était pas en état de signer l’accord de libre-échange, le président du Conseil européen et le premier ministre canadien espèrent encore la tenue du sommet... « De concert avec le premier ministre [canadien] Justin Trudeau, nous pensons que le sommet de jeudi reste encore possible », a écrit le président du Conseil européen, Donald Tusk, sur Twitter lundi 24 octobre. « Le CETA n’est pas mort et nous travaillons d’arrache-pied » à lever le veto wallon, a pour sa part dit la ministre du commerce international canadienne, Chrystia Freeland, adressant ses vœux de succès aux négociateurs européens.

 

CETA : selon Guy Verhofstadt, l'Union européenne doit contourner le «non» wallon

 

Ceta: la nouvelle proposition de la Commission européenne déçoit la Wallonie  (Le Soir.be) Cette proposition transmise ce dimanche devait rassurer la région pour permettre la signature de l’accord. «On nous remet un document décevant et parallèlement on nous donne un ultimatum. C’est très étonnant. Cela nous pousse à nous poser des questions sur le but poursuivi», a indiqué à l’AFP l’entourage du chef du gouvernement wallon, Paul Magnette. «Ce document nous étonne dans la mesure où il contient largement moins d’avancées que celles atteintes vendredi et samedi»… Pendant ces deux jours, les Wallons avaient négocié avec le Canada et la Commission européenne pour tenter d’aplanir les différends sur cet ambitieux accord de libre-échange transatlantique. «Certains éléments convenus samedi ne s’y trouvent pas. On s’interroge sur le but poursuivi»… les détracteurs du CETA jugent qu’elle ne va pas assez loin et craignent que les «pseudo-juges», nommés par l’UE et le Canada, ne soient des avocats d’affaires liés à des cabinets privés.

 

" Refuser le Ceta , c’est donner une chance à l’Europe " (Fondation Nicolas Hulot)

 

Vandana Shiva sur le Ceta: «Je suis très fière de la Wallonie!»  (Le Soir.be) Invitée du Festival des Libertés au Théâtre National, l’icône altermondialiste nous a parlé du Ceta. Elle a aussi évoqué son combat contre les OGM et le film « Demain ».

 

2000 Collectivités territoriales hors TAFTA et CETA en Europe... la Ville de Karnobat en Bulgarie est devenue la 2000è collectivité hors TAFTA et/ou CETA et rejoint ainsi le mouvement d’opposition à ces traités de libre-échange… « 75 millions de citoyens européens vivent désormais dans une zone hors TAFTA et/ou CETA »« .. partout à travers l’Europe, les citoyens et leurs élus locaux refusent catégoriquement ces traités injustes. Les gouvernements ne peuvent plus l’ignorer. » déclare Amélie Canonne, Présidente de l’Aitec et une des animatrices du Collectif Stop TAFTA.

 

Des Québécois soutiennent le «non» au Ceta: «Chapeau, les Wallons!» (Le Soire.be) Tous les Canadiens ne sont pas d’accord avec la ministre du Commerce Chrystia Freeland. le Journal de Montréal soutient la décision du parlement wallon dans un article intitulé : « Chapeau, les Wallons ». « La Wallonie vient tout juste d’envoyer un formidable message aux « élites » mondialisées, qu’elles soient d’Europe, du Canada et même du Québec, à l’effet que ses diktats et ultimatum ne l’impressionneront pas, tant et aussi longtemps que ses demandes ne seront pas respectées »

 

Ceta: après la Wallonie, au tour de Bruxelles de dire non La perspective d’un accord de libre-échange entre l’UE et le Canada devient de moins en moins réelle : après la Wallonie, c’est la région métropolitaine de Bruxelles qui refuse de céder, réaffirmant sa ferme opposition… Le chef du gouvernement de la région métropolitaine de Bruxelles Rudi Vervoort ne peut donner son consentement… Ce sont désormais deux des trois régions de la Belgique qui se prononcent contre la signature immédiate de l'accord.
 

La Wallonie contre le mépris - Radio Canada

 

Ceta : l'honneur de l'Europe défendu par les Wallons (Marianne) Grâce au "non" de la Wallonie, la Belgique permet de bloquer la signature du Ceta. Le vrai scandale n’est pas que 3,5 millions d’individus défendent le bonheur et l’honneur de 496,5 millions contre les représentants de cette majorité, mais que 27 nations aient accepté le déshonneur ou le risque du déshonneur.

 

CETA : Après la Wallonie, la Bulgarie refuse de signer le traité de libre échangela Bulgarie « ne signera pas le CETA sans un engagement irréversible du gouvernement canadien à accorder une exemption de visa à tous les citoyens bulgares », ainsi que le gouvernement roumain qui a indiqué mercredi qu'il ne « pouvait pas soutenir à ce stade les démarches visant à la signature et l'application provisoire de l'accord CETA ».
 

CETA: Charles Michel confirme que la Belgique tranchera lundi soir (LaLibre.be) Le président du Conseil européen Donald Tusk a confirmé dimanche, lors d'un entretien avec le Premier ministre Charles Michel, la signification à la Belgique d'un ultimatum lundi soir en vue du Sommet européen avec le Canada jeudi, jour prévu pour la signature de l'accord de libre-échange (CETA), a indiqué un porte-parole de M. Michel... La commission européenne espère une signature du CETA jeudi. La Commissaire européenne aux affaires sociales, Marianne Thyssen, a déclaré dimanche "espérer" une signature du traité de libre échange UE-Canada, comme prévu jeudi, alors que le président du Parti socialiste francophone belge Elio Di Rupo, n'y croit pas. "J'espère qu'il s'agit vraiment de quelques jours pour pouvoir conclure (...) Je compte sur les députés wallons, sur le parlement wallon, sur les gens responsables pour faire un effort", a dit la commissaire belge d'origine flamande à la télévision belge RTL.

 

CETA: voici la lettre de Jean-Claude Juncker à Paul Magnette (RTBF)

 

Vive la Wallonie ! (Librinfo74) Quand un pays prend ses responsabilités devant l'Histoire pour défendre l'intégrité des peuples face aux puissances de l'argent, puissances qui bénéficient de la complicité des dirigeants européens, on ne peut qu'applaudir !

 

Raoul Marc Jennar : Pour la Wallonie !

 

IMPLIQUEZ-VOUS :

 

Supportons la Wallonie contre CETA ! À Mme Malmström, Commissaire européenne au commerce et et Mmes et MM. les chefs d’État et de gouvernement européens : Nous soutenons la Wallonie et son premier ministre Paul Magnette qui se sont courageusement opposés au CETA. Nous vous demandons d’arrêter vos intimidations à l’encontre de la Wallonie et de la région de Bruxelles qui ont décidé démocratiquement de dire non au texte. L’accord de libre-échange UE-Canada doit être complètement renégocié et les droits spécifiques aux grandes entreprises doivent être supprimés – au minimum.

 

Bravo et Merci au Gouvernement wallon - Le Canada et l'UE ont lancé un ultimatum au gouvernement wallon qui refuse de ratifier le CETA. Nous vous proposons d'apporter notre soutien pour persister à refuser cet accord climaticide et anti-démocratique.

 

Soutien à Paul Magnette contre le CETA et par extension contre TAFTA  à signer sur Change.org

 

Monsieur le Ministre : comme la Wallonie dites non au CETA. Demandez à Matthias Fekl de rejeter la signature du CETA à signer sur le Collectif Stop TAFTA

 

CETA nous de dire NON ! Dire NON à TTIP doit impliquer dire NON à CETA. à signer sur Stop CETA.lu

 

Soutien à la position de la Wallonie concernant le CETA... NON au chantage de l'U.E ! à signer sur Mes Opignons.com

 

Discours de Mr Paul Magnette, ministre président Wallon, annonçant son refus de signer le CETA (youtube) Un grand moment d’espoir , de conviction , de détermination,de clarté et de conception d’une vraie démocratie (ou sur Librinfo74)

 

Pas de CETA chez nous ! (Marianne) Nous appelons notre gouvernement et les chefs des Etats membres de l’Union Européenne à ne pas accepter la ratification de ce traité lors du Conseil européen du 18 octobre 2016… commission démocratie Nuit Debout, commission écologie Nuit Debout, commission économie politique Nuit Debout et de nombreuses personnalités publiques et citoyen-ne-s, nous opposons par cette tribune à la signature, la ratification et la mise en application de l’accord économique et commercial global (AECG ou CETA) entre l'Union Européenne et le Canada. Nous appelons les chefs d’Etats des 28 pays membres de l’Union Européenne et notre gouvernement à ne pas signer cet accord, et appelons à la mobilisation citoyenne.

 

88 eurodéputés soutiennent la Wallonie dans son veto contre le CETA (Ouest France) Des eurodéputés issus de cinq groupes politiques ont signé une lettre commune de soutien à la Wallonie dans son opposition au traité commercial entre l'Union européenne et le Canada (Ceta)... Dans une lettre adressée le jeudi 20 octobre, 88 eurodéputés issus de 20 pays de l'Union européenne ont écrit aux présidents du Parlement de Wallonie et celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ceux-ci ont posé leur veto à la signature par la Belgique de l'accord sur le Ceta. Cela empêche les négociations sur ce traité controversé de pouvoir aboutir pour le moment.

 

Accord CETA : « On ne peut pas nous dire “ce traité est parfait, vous avez le choix entre oui et oui” » Dans un entretien au « Monde », le ministre-président socialiste de la Wallonie, Paul Magnette, explique son désaccord sur le traité de libre-échange. (Le Monde)

 

Ceta : la Wallonie maintient sa position, le Canada claque la porte (Reporterre) Pressés par les États-membres de l’Union européenne d’approuver le projet de traité de libre-échange avec le Canada, les Wallons ont tenu bon. La région francophone belge a insisté pour réexaminer certains points de l’accord — parmi lesquels la question du règlement des conflits entre les multinationales et les États.... Le jour même, la Roumanie et la Bulgarie avaient levé leurs ultimes réserves après avoir obtenu du Canada une exemption de visas pour leurs ressortissants...

Le traité n’est pas enterré, prévient Amélie Canonne, présidente de l’Aitec : « L’Union européenne va continuer de pressuriser les Wallons, même s’il semble extrêmement difficile de maintenir le sommet du 27 octobre. »...

Une victoire pour la société civile internationale qui se bat depuis longtemps contre ce projet de traité : « Ces mobilisations ont donné lieu à des avis parlementaires très critiques dans certains pays. En Allemagne, une décision judiciaire récente a contraint les négociateurs à présenter de nouveaux éléments. »... « Les États-membres et les institutions européennes peuvent sortir grandis s’ils concèdent, à la lumière de cet échec, que les politiques de commerce et d’investissement ne peuvent plus être imposées aux peuples contre leur volonté. » (Maxime Combes, d’Attac France)... « Les Wallons ont été mis devant le fait accompli. Les parlements nationaux arrivent en bout de processus, ils ont le choix entre dire oui ou non et certains voudraient qu’ils aient le choix entre dire oui et oui. À aucun moment ils n’ont pu rencontrer les négociateurs » (Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur en France)... le projet de tribunal indépendant évoqué restait flou et a pointé les nombreuses questions laissées en suspens : « Qui sélectionnera les juges ? Comment seront-ils rémunérés ? Quelle sera la capacité jurisprudentielle de ce tribunal ? Quel dispositif d’appel sera mis en place ? »... « Dans la forme, le texte s’est amélioré, puisque les juges ne seront plus choisis par les multinationales, mais nommés par les États. Mais pour quelle raison devrions-nous court-circuiter nos juridictions nationales, qui fonctionnent plutôt bien ? »... D’autres sujets de préoccupation ont émergé, comme les questions agricoles et la protection des services publics. Les parlementaires se sont interrogés sur la valeur juridique des concessions obtenues par M. Magnette, éparpillées sur d’innombrables documents annexes, déclarations interprétatives et autres feuilles volantes. Tous ont insisté sur la nécessité de prendre le temps nécessaire pour obtenir toutes les garanties concernant l’accord. « Pas question de travailler dans la précipitation et encore moins sous la menace »

M. Magnette s’est montré attentif à toutes ces remarques et déterminé ne rien lâcher. « Il ne s’agit pas seulement de ce traité avec le Canada, mais de tous les autres traités. Nous sommes en train de fixer les standards que l’Union appliquera à toutes les négociations suivantes. La question est : quelle mobilisation voulons-nous ? »

 

CETA : Qui a lu le texte ? (La Libre.be)


Accord Ceta : la Wallonie doit tenir bon  (Libération) Alors que François Hollande reçoit ce vendredi Paul Magnette, le ministre-président de la Wallonie, des représentants de la société civile française redoutent que cet entretien vise à le convaincre de ne pas bloquer la signature de l’accord entre l’UE et le Canada. Dans une lettre ouverte, ils lui demandent de résister aux pressions éventuelles de l’Elysée.

 

Paul Magnette: "Le traité CETA est déjà en train de se découdre lui-même"  (RTBF)

 

Scandaleux ! La Commission européenne menace la Wallonie de ne plus bénéficier du FEDER (Fonds européen de développement économique et régional).  (Stop TAFTA)

 

CETA-Wallonie: l'Europe dérape... En barrant le CETA, la Wallonie se la joue Astérix le Gaulois. Au-delà de l'image sympathique, cette opposition francophone, très critiquée par l'UE et le gouvernement canadien, constitue un révélateur de l'état de santé démocratique de l'Europe. Diagnostic : pas brillant.  (Le Vif.be)

 

Ceta : la Wallonie bloque l’agenda néolibéral de l’Union européenne  (BastaMag) Les Wallons vont-ils empêcher la ratification du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta) ? Les 28 ministres européens du Commerce et l’exécutif européen se sont réunis le 18 octobre à Luxembourg pour tenter de débloquer la situation après le rejet du Ceta par la Wallonie, région francophone du sud de la Belgique. Quatre jours auparavant, le 14 octobre, le Parlement de la Wallonie a mis son veto au traité négocié entre l’UE et le Canada. Or le gouvernement belge ne peut pas signer cet accord sans le feu vert de ses parlements régionaux.

 

L'UE donne à la Belgique jusqu'au sommet européen de vendredi pour dire oui au Ceta  (RTBF)

 

CETA : l’approbation des 28 n’aura pas lieu  (Collectif Stop TAFTA) C’est une grande satisfaction pour tous les citoyen.ne⋅s, les organisations de la société civile et les syndicats qui travaillent depuis des mois pour démontrer les menaces du CETA sur l’emploi, l’alimentation et l’agriculture, les territoires, le climat et l’environnement.

Pour Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac, « la Commission et les gouvernements favorables au CETA présentent depuis des mois ce traité comme inéluctable et largement consensuel au sein des États membres. Mais la détermination des parlementaires wallons est un exemple dont nous espérons qu’il sera suivi par d’autres parlements d’Europe, à commencer par celui de France, où de nombreux députés et sénateurs ont publiquement exprimé craintes et réticences à l’égard du traité. Nous espérons maintenant que le gouvernement en tirera les leçons, et renoncera à soutenir ce traité. Loin d’être une défaite, cela l’honorerait. »

 

CETA: Valls veut "convaincre" les Wallons  (La Libre.be)

 

Des universitaires canadiens soutiennent la résistance des wallons au CETA

 (blog Mediapart)

Onze universitaires canadiens spécialistes des traités de libre échange et des tribunaux arbitraux encouragent la Wallonie à résister aux pressions qu'elle subit en vue de lui faire changer sa décision sur le CETA. Dans un communiqué, ils estiment que cette pression "vise à influencer les processus démocratiques et gouvernementaux".

 

Vu du Canada: "L'objectif du CETA est de protéger les intérêts des multinationales"  (La Libre.be) Le chercheur canadien Stuart Trew pointe ce qu’il estime être les dangers inhérents à l’accord de libre-échange et d'investissement entre l'Union européenne et le Canada. Le refus de la Région wallonne de déléguer son pouvoir pour signer l’accord de libre-échange et d’investissement entre l'Union européenne et le Canada (Ceta) suscite l’incompréhension et la colère, au sein de l’UE, et outre-Atlantique. Mais pour sa part, le chercheur canadien Stuart Trew, de passage à Bruxelles, et à Luxembourg (où se tient la réunion des ministres européens des Affaires étrangères consacrée au Ceta) à l'invitation de l'ONG Friends of Earth Europe, trouve l’exemple wallon “très inspirant”. De la même manière, ils pensent que le CETA entravera les politiques publiques dans de nombreux domaines tels que la santé publique, les services publics, le droit du travail, l'agriculture, ou encore le prix des médicaments. La lettre adressée aux parlementaires et citoyens wallons se termine par un message de soutien : "Vous avez démontré un grand courage en vous opposant au CETA [...] Nous souhaitons vous exprimer notre soutien pour vos choix démocratiques."

 

Le traité Ceta avec le Canada menace l’agriculture et l’environnement – par Amélie Canonne, présidente de l’Association internationale de techniciens, experts et chercheurs (Aitec) et membre du collectif Stop-Tafta.  (Reporterre)

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 21:25
Des carburants toxiques de sociétés genevoises tuent en Afrique !!!

Il faut en finir avec l'impunité des transnationales !

Campagne mondiale pour démanteler le pouvoir des transnationales et mettre fin à l’impunité
par un réseau international qui regroupe plus de 200 mouvements sociaux, organisations, syndicats et représentants de victimes et de communautés affectées du monde entier.

Des négociants en pétrole établis à Genève, notamment Trafigura, Vitol et Addax & Oryx, profitent de la faiblesse des normes en Afrique pour y vendre des carburants hautement polluants, maximisant ainsi leurs profits au détriment de la santé de la population africaine.

Les résultats des échantillons prélevés à la pompe par Public Eye dans huit pays sont choquants : les carburants analysés ont jusqu’à 378 fois plus de soufre que la teneur autorisée en Europe !

Ils contiennent d’autres substances très nocives, comme du benzène et des aromatiques polycycliques, à des niveaux également interdits par les normes européennes.

 

Ces négociants genevois les fabriquent à dessein, en mélangeant divers produits pétroliers semi-finis à d’autres substances pétrochimiques afin de créer ce que l’industrie appelle « la qualité africaine ». Ils produisent ces carburants toxiques pour l'Afrique aux Pays Bas, alors qu'elles exportent vers l’Europe du pétrole brut africain d’excellente qualité !

 

Résultat : on prévoit que la pollution de l’air liée au trafic routier causera, en 2030, trois fois plus de décès prématurés en Afrique qu’en Europe, aux Etats-Unis et au Japon réunis.

 

Du 24 au 28 octobre, un processus sans précédent se déroule à l’ONU. Il pourrait mener à un accès à la justice pour des communautés affectées par les violations des droits humains commises par les entreprises multinationales sur toute la planète. Un Traité contraignant obligerait les multinationales à respecter le droit humain et porterait un coup à leur impunité.

 

Il faut donc appuyer :

  • Les négociations à l'ONU pour un Traité contraignant sur les responsabilités des transnationales

  • L'initiative fédérale pour des multinationales responsables, qui rendrait les transnationales suisses responsables pour les activités de leurs filiales, sous-traitants, etc.

  • La résistance aux traités de « libre »-échange (TISA, TTIP, CETA, de l’OMC, etc.) qui, au contraire, s'attaquent au droit des Etats de réguler leurs activités et à la souveraineté des peuples !

Manifestation, samedi 29 octobre, 12h. à Genève, place de la Fusterie (rues basses)

et aussi :

Lundi 24 oct. 9h : Cérémonie d’ouverture à la Place des Nation, Genève

Tables rondes à la Maison des Associations (15 rue des Savoises) :

- mercredi 26 oct., 19h : Initiatives nationales contre l'impunité des transnationales (voir ci-dessous)

- jeudi 27 oct., 19h : Luttes paysannes et indigènes pour le Droit à la santé

Programme complet ici / plus d'infos du CETIM (Centre Europe Tiers Monde)

 

Au nom du profit, tout est permis ?

Tour d'horizon des initiatives européennes et onusienne pour réguler les activités des multinationales

Table Ronde du Mercredi 26 octobre, 19h30 à la Maison des Associations

Présentation de la table ronde et contextualisation, Mónica Vargas, TNI

Vulnération des droits humains dans les territoires affectés par les activités de Glencore Xstrata en Amérique Latine, Santiago Machado, membre de Red Sombra de Observadores de Glencore

L'Initiative populaire pour des multinationales responsables en Suisse, Béatrix Nieser, Coordinatrice romande de l’initiative multinationales responsables

La proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales en France, Carole Peychaud, CCFD-Terre Solidaire, coordinatrice du Forum Citoyen pour la RSE

Le Centre catalan sur les multinationales et les droits humains, Felip Daza membre du Grup de Treball sobre Empreses i Drets Humans (Catalunya)

Présentation de la publication "Impunité des sociétés transnationales", Melik ÖZDEN, Directeur du Centre Europe Tiers-Monde – CETIM

Actions soutenues par : Campagne Globale pour Revendiquer la Souveraineté des Peuples, Démanteler le pouvoir des Multinationales et mettre fin à leur impunité, CETIM, Groupe Ecosocialiste, Coordination Climat Justice Sociale, Comité contre TISA, SolidaritéS, Parti Socialiste Genevois, Marche Mondiale des Femmes, ATTAC Genève.

 

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 22:48
L’Odyssée des Alternatives : 6 escales en Méditerranée

L’Odyssée des Alternatives Ibn Battuta a pris la mer

 

6 escales en Méditerranée pour faire le lien entre les populations touchées par les problèmes de climat, de migrations et de justice sociale...

Relier l'Espagne, la France, l'Italie, la Tunisie, l'Algérie et finalement le Maroc, pour faire pression sur la COP22 qui se déroulera du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech

 

Départ de Barcelone mercredi 19 octobre... la suite vous sera racontée sur le fil de twitter et sur le site

 

Escales suivantes : La Seyne s/Mer : 22 octobre / Porto Torrès (Sardaigne) : 23 octobre / Tunis/Gabès : 28-29 octobre / Alger : 4 novembre / Tanger : 10 novembre

 

A chaque escale : une expérience pour rapprocher nos actions et nos savoirs de peuples en résistance et résilience, pour notre avenir, celui du genre humain et de la planète...

Une aventure pour estomper les frontières, en faire des occasions d’apprentissage et de créativité, pour valoriser les solutions existantes et dynamiser les partages à travers le pourtour méditerranéen... pour rassembler des milliers de personnes en forums et fêtes des alternatives encourageant le pouvoir d’agir citoyen.

 

D'une rive à l'autre de la Méditerranée et du Sahel, ensemble pour la justice sociale et climatique ! Signez l'Appel au soutien des mobilisations citoyennes durant la COP22

 

Une flottille d’alternatifs met le cap sur la COP 22 (Reporterre à l'escale de La Seyne s/mer) À l’initiative d’associations des deux rives de la Méditerranée, l’Odyssée des alternatives cherche à mobiliser contre les inégalités devant le changement climatique. Plusieurs escales sont prévues dans ce voyage à la voile vers le Maroc et la COP22… « l’idée est partie de la rencontre de différents mouvements, autour de problématiques communes en Méditerranée, comme le gaz de schiste ou les migrations. On a besoin de solutions concrètes et collectives parce que, face au problème climatique, il y a pas 10.000 solutions : soit c’est la guerre, soit c’est la construction ».
Décloisonner les mouvements pour proposer des solutions concrètes, c’est la devise de cette Odyssée des alternatives. Les questions de la transition écologique, de l’environnement et de la justice sociale sont au centre des discussions et des activités organisées à chaque étape. Les migrations constituent un fil rouge de ce voyage en mer Méditerranée, dans laquelle tant de personnes perdent la vie au quotidien. Victor, un militant parisien, explique qu’« aujourd’hui, tous les conflits du monde tournent autour des ressources naturelles. Et les réfugiés climatiques sont de plus en plus nombreux. Si on sauve l’environnement, on sauve les migrants ».

 

Pourquoi Ibn Battûta ?
Grand voyageur, Ibn Battûta, né en 1304 à Tanger, Maroc, dans une riche famille de lettrés berbères a effectué d'immenses découvertes en Afrique et en Asie... plus d'infos ici

 

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 10:52
Manifestation-soutien aux sans-abris ce mercredi à Annecy

Manifestation de soutien aux sans-abris à Annecy (Librinfo74)

CE MERCREDI 19 OCTOBRE À PARTIR DE 16H30 9 quai des Clarisses

A l'appel du collectif « Un toit pour tous 74 » et  du collectif « Urgence Roms 74 »

Une délégation devrait être reçue par la Préfecture

La période hivernale approche à grands pas !

Plusieurs familles étrangères avec enfants expulsées ce matin à Annecy... vers 6h, sous l'autorité du secrétaire général de la Préfecture, les forces de police ont évacué plusieurs familles de leurs logements du quartier Rulland à Annecy. Treize familles, en majorité kosovares, étaient présentes dans le bâtiment avec une cinquantaine d'enfants, la plupart scolarisés... lire la suite sur Librinfo74

Ce soir, mercredi 19 octobre, 19h30 à Annecy, salle Pierre Lamy

Soirée débat 'Les droits de l’homme en Afrique… problème ou solution ?'

organisée par la LDH en partenariat avec Librinfo74

Idrissa et Mohamed réfugiés mauritaniens dénoncent l’esclavage dans leur pays (Librinfo74)

Solange du Rwanda, Rose-marie et Mamadou de la Côte d’Ivoire racontent leur parcours de migrants (Librinfo74)

Idrissa et Mohamed réfugiés mauritaniens dénoncent l’esclavage dans leur pays (Librinfo74)

Salam, Élias, Qaasiim, Abbas et Molla, réfugiés éthiopiens en France racontent leurs épreuves et leurs tourments (Librinfo74)

Une femme algérienne témoigne de la difficulté de pouvoir exister comme femme en Algérie (Librinfo74)

 

Manifestation-soutien aux sans-abris ce mercredi à Annecy
Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Pétitions & soutiens
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 12:48
Les États Unis d'Afrique... jeudi à Cervens

Jeudi 20 octobre, 20h, à Cervens, salle polyvalente (621 route des Collines, à côté de la Boulangerie)

"Les États Unis d'Afrique, au delà du Hip-hop", film québecois de Yannick Letourneau

projection suivie d'un échange avec le docteur Mutombo Kanyana, directeur de l'Université populaire africaine en Suisse,

dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, le Foyer Rural de Cervens, le Collectif Les Bobines du Léman, Survie et le Collectif SAPA 74 (Solidarité Avec les Peuples d'Afrique)

C'est la quête de Didier Awadi, pionnier du hip-hop africain, dans la réalisation d'un album en hommage aux leaders de la conscience noire (Sankara, Mandela, Luther King, Lumumba, Cheikh Anta Diop, Malcom X…) qui se sont battus pour l'idéal d'une Afrique unie, indépendante et fière.
Cette épopée musicale et politique nous entraîne dans une réflexion sur le pouvoir de la musique et la force de l'engagement individuel et collectif.

Loin du cynisme occidental, on y découvre une Afrique jeune et consciente, refusant le rôle de victime dans lequel on la cantonne trop souvent.
Portrait croisé de musiciens et de leaders politiques, ce film pose un regard lumineux et plein d'espoir sur des hommes et des femmes qui prennent la parole.

Entrée libre, chapeau à la sortie

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 10:09
REFUS DE LA MISÈRE aujourd'hui à Cranves-Sales

Lundi 17 octobre, 14h à Cranves-Sales : JOURNÉE MONDIALE DU REFUS DE LA MISÈRE

Rencontre-débat avec ATD Quart-Monde, le MRAP et Emmaüs (Librinfo74)

REFUS DE LA MISÈRE aujourd'hui à Cranves-Sales
Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 14:21
Stop CETA - Manif Annecy samedi 14h

550 manifestants à Annecy contre les accords de libre-échange (Librinfo74)

Manifestation et protestation à Annecy, contre le TAFTA et le CETA (vidéo 8')

 

SAMEDI 15 OCTOBRE : JOURNÉE D'ACTIONS contre les Traites de libre échange, partout en FRANCE (voir carte)

et à Annecy à 14h devant la Préfecture : cortège musical, animé et coloré + action grand bazar transatlantique” à l’entrée du marché du Bd Taine le matin

covoiturage :

- Bons en Chalais, 12h30, parking de la gare

- Annemasse à 12h30 parking DERCOS (à côté de la Chamarette) route d’Etrembières – tél auparavant à JP Bellanger 06 75 51 27 92

- La Roche sur Foron – téléphoner auparavant à JM Gervais au 04 50 03 16 73

 

APPEL A MOBILISATION :

NON ! les négociations du TAFTA ne sont pas abandonnées !

OUI ! Le CETA risque d'être approuvé le 18 octobre par nos gouvernants !

Faisons entendre notre voix, pour ne pas sacrifier le climat, notre agriculture, nos services publics, notre alimentation, notre démocratie

ENVOYEZ UN MESSAGE À MATTHIAS FEKL (ici) pour refuser la signature du CETA

et interpellons les députés de Haute-Savoie avant le 15 octobre !! Lettre rédigée par la Conf' de Haute-Savoie à l'attention des députés haut-savoyards pour les alerter sur les effets dévastateurs du CETA sur l'agriculture : ici le courrier qui leur a été envoyé et ici la note pour mieux comprendre "Les menaces du traité de libre échange avec le Canada (CETA) sur l'agriculture française".

 

Lettre ouverte au Président contre les traités transatlantiques, CETA et TAFTA. Par les collectifs Stop GMT 74 et Stop TAFTA 73 (Librinfo74)

 

Une poignée d’irréductibles Wallons bloquent l’accord de libre-échange UE-Canada (Politis) L’accord de libre-échange négocié entre l’Union européenne et le Canada est entré dans une phase cruciale de ratification. La signature définitive avec le Canada, prévue le 27 octobre, doit permettre son application « provisoire » en attendant le vote des parlements nationaux. Sauf… Si les Belges francophones persistent à s’opposer à sa signature.

 

Dossier Politis : Accord Canada-UE : Une victoire des multinationales ?

 

Nicolas Hulot appelle le gouvernement à repousser la signature du traité commercial UE-Canada (Yahoo)

 

Pas de CETA chez nous ! (L'Humanité)

Initiative anti-CETA portée par plusieurs participants de Nuit Debout et signée par un grand nombre de personnalités. 

...car ce traité entraînera :

  • La perte de souveraineté de la sphère judiciaire, via l’abandon du pouvoir des tribunaux des Etats et de l’UE, dans le jugement des litiges opposant les Etats membres aux entreprises et investisseurs privé, au profit d'arbitrages privés à travers la mise en place d'une Cour de justice des Investissements sur le modèle ultra-controversé de l'ISDS, notoirement détourné par des multinationales pour s'attaquer aux choix politiques des Etats. 

  • L’uniformisation par le bas des normes environnementales, sanitaires et sociales, en termes de santé et de droits sociaux notamment.

  • L’ouverture à une concurrence plus grande entre les pays membres de l’UE et les provinces du Canada.

.

Le Ceta cache bien son jeu Alors que l’accord de libre-échange doit être adopté avant la fin du mois, une opposition massive est en train de se lever contre un traité bien moins inoffensif que ce qu’affirment ses défenseurs. (Politis)... Dans le contrat de mariage, le Vieux Continent offre une petite partie de son marché agricole, tandis que le Canada libère l’accès de son sous-sol aux mille et une richesses (les sables bitumineux d’Alberta recèleraient la troisième réserve de pétrole au monde), en promettant une ouverture sans entraves aux investisseurs venus d’Europe...

Un combat politique crucial est donc à venir. Le Ceta doit être adopté par le Conseil européen le 18 octobre et signé lors d’un sommet UE-Canada le 27. Les -parlements nationaux devront ensuite le ratifier, mais l’accord sera en partie appliqué « provisoirement » avant le vote des députés, ce qui passe mal auprès des parlementaires français...

Une large coalition de syndicats canadiens et européens a également pris position contre l’accord. Toutes les forces du mouvement altermondialiste et écologiste, de la Fondation Nicolas-Hulot à Attac, sont engagées dans la bataille des prochaines semaines.

 

Ceta : L’accord par le menu : sur plus de 1 500 pages, le Ceta libéralise le commerce et scelle le principe d’une coopération réglementaire entre l’Union européenne et le Canada. Politis en a résumé le contenu

 

 

Stop CETA - Manif Annecy samedi 14h
Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 10:31
Caravane Solidaire avec la Grèce - Lyon 15 oct.

Suivez la Caravane :

La caravane « Solidarité avec le peuple grec » (CADTM)

22 octobre : L’accueil chaleureux à Chalandri

21 octobre : Des nouvelles des caravaniers

21 octobre : La Caravane Solidaire à Athènes, à la Pharmacie de solidarité de Patissia

 

Samedi 15 octobre : La Caravane Solidaire avec la Grèce passait à Lyon

8 HEURES AVEC LE PEUPLE GREC – avec Eric Toussaint et Stathis Kouvelakis, repas solidaire et soirée musique grecque - Vénissieux, salle Irène Joliot-Curie (68 boulevard Joliot-Curie) - Entrée libre, participation au repas -

« LES LUTTES GRECQUES CONTRE L’AUSTERITÉ IMPOSÉE PAR L’UNION EUROPÉENNE »

 

Calendrier d’événements : retrouvez les événements prévus par les différents collectifs en France et ailleurs avant le départ de la caravane solidaire pour le voyage en Grèce.

plus d'infos :

- Qu'est-ce que la Caravane de la Solidarité France Grèce

- La dégradation de la santé en Grèce, les luttes et la solidarité

- Reportage sur la Caravane Solidaire

- Journal de bord de la caravane bretonne + photos :

Assurément, la date du 20 octobre 2016 restera marquée d’une pierre blanche pour les caravaniers. Sollicités en renfort par des collectifs de soutien aux travailleurs de Viome, nous nous sommes rendus au tribunal de Thessalonique pour tenter d’empêcher la vente aux enchères de l’usine de Viome.Les portes de la salle du jugement étaient rendus inaccessibles par la présence de nombreux policiers. Une partie des caravaniers a mené un siège devant la porte du bureau 238 et une autre est restée dehors pour afficher notre présence et une banderole aux coté de celles d’autres associations et collectifs de soutien. Tout s’est déroulé dans le calme et même la bonne humeur. D’après nos amis grecs, notre présence a été utile et nous nous en réjouissons fortement. Ce n’est pas tous les jours que des combats sont gagnants pour les salariés. Un répit est gagné par et pour les travailleurs de Viome. Nous sommes conscients toutefois que d’autres combats seront nécessaires pour assurer la pérennité du site et la sécurité de l’outil de travail des salariés de l’usine autogérée...

Le centre médico social de Larissa fonctionne depuis 4 ans avec une quarantaine de volontaires et 4 médecins dont un dentiste et une pédiatre. Ils disposent d’une pharmacie très bien organisée Les volontaires sont de diverses professions: retraité(e)s de l’enseignement, ingénieurs, simples citoyens). Il est situé dans une maison mise à disposition par la municipalité après une très longue lutte pour l’obtenir. Il est ouvert 3 jours par semaine après avoir assuré, il y a peu encore, une permanence de 5 jours par semaine. Au fil des années, la fatigue se fait sentir et les volontaires sont moins nombreux. La durée de la crise et le contexte politique pèsent sur les volontaires... Une population nouvelle fréquente les dispensaires. Il s’agit de ceux qui, bien qu’ayant une couverture sociale, ne peuvent s’acquitter du reste à charge pour les médicaments peu remboursés...

Après avoir livré le matériel dont ils avaient besoin, nous avons passé la soirée avec eux et les discussions ont pris un ton plus personnel et plus direct. La narration de leurs implications force notre admiration et c’est une véritable leçon de résistance au quotidien où la réflexion n’est jamais absente que nous avons reçu. Ce premier contact ne restera pas sans lendemain.

 

 

 

Caravane Solidaire avec la Grèce - Lyon 15 oct.
Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 16:04
Enerterre : rénovation de maisons précaires en Grèce

Enerterre : LUTTER CONTRE LA PRECARITE ENERGETIQUE

par la rénovation partagée de maisons dans le Cotentin... en Grèce et pour les migrants :

Campagne de financement participatif + vidéo

Un projet génial à SOUTENIR et FAIRE CONNAITRE !

Enerterre vise à :

  • Améliorer la situation de logement de personnes en situation de précarité : confort, qualité de vie, réduction de la part de l’énergie dans les dépenses budgétaires.

  • Expérimenter le développement d’une filière courte, la terre, en facilitant l’emploi et le savoir-faire locaux.

  • Etablir des modalités d’accompagnement et de partenariat avec les acteurs sociaux et la participation des habitants.

  • Créer et faciliter une nouvelle dynamique des acteurs sur le territoire sur le domaine social, traditionnellement cloisonné.

  • Faciliter la reproduction du dispositif dans d’autres pays d’Europe et créer un réseau.

  • Intégrer des migrants parmi les volontaires.

  • Permettre la reconnaissance des compétences par un certificat européen.

Le but de HELPS est de former les acteurs locaux à la réalisation de chantiers de réhabilitation partagée pour les habitants du patrimoine bâti local en intégrant des personnes en situation de précarité dans 3 groupes de travail :

  1. Expérimentations de réplications - Soutenir les reproductions d’Enerterre dans d’autres pays

  2. Evaluation des adaptations - Faciliter le changement d’échelle d’Enerterre en s’assurant de la cohérence avec le projet initial

  3. Modèle à long terme - Préparer le comment faire, notamment lorsqu’il n’y aura plus de subvention

Participants

L’association Enerterre, le Collectif Solidarité Normandie Grèce, la SCIC les 7 Vents et le Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin sont les acteurs français du futur projet. En Grèce, l’association MEDCENV est pressentie comme le principal appui local pour le lancement du dispositif. D’autres partenaires européens sont intéressés pour participer à la démarche.

A quoi va servir le financement ?

Un budget global de 5 220 € servira principalement à financer les salaires des personnes développant le projet, dans une moindre mesure aux matériaux pour les chantiers et aux autres coûts induits :

  1. A lancer une première expérimentation en Grèce (salaires et matériaux) - 2 000€

  2. A développer le projet pour le soumettre dans le cadre d'un programme européen de financement (salaires) - 2 000€

  3. A financer les coûts induits (coûts de réalisation et d'expédition des contreparties 100€, commission Ulule - 8%, 320€, coûts fiscaux et taxes TVA - 20%, 800€) - 1 220€

Nous parions que notre engouement pour ce projet sera communicatif. Alors si par bonheur nous avons vu juste et que les contributions viennent à dépasser l'objectif fixé, chaque denier complémentaire sera équitablement réparti entre les postes de dépense ci-dessus. Cela correspond à de meilleures chances de succès auprès de l'Europe et à plus de maisons réhabilitées en Grèce !

.

Économie solidaire : deux coutançais en Grèce (Ouest-France)

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Pétitions & soutiens
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 09:04
Marché du Terroir à Bons - plantes sauvages comestibles

Vendredi 14 octobre à la salle des fêtes de Bons en Chablais + parking

l'association Bons viv'arts organise à l'occasion de la Semaine du goût

un Marché du Terroir de 15h à 19h

+ une Conférence à 19h30 de Patrick Loste sur les plantes sauvages comestibles et la manière de les incorporer aux préparations culinaires (article du Messager)

Marché du Terroir à Bons - plantes sauvages comestibles
Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article