Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation :

Premier Repaire de Là-Bas Si J'y Suis de Haute-Savoie, créé en 2007 !

Rechercher

18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 20:15
Ce dimanche 17 mai, environ 4000 personnes se sont réunies à l’appel de l’association « Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui » au Plateau des Glières, haut lieu de la résistance. Ils entendaient rappeler au président de la république, qui en a fait un pèlerinage annuel, que sa politique tourne le dos au programme du Conseil National de la Résistance.

N’en déplaise à certains responsables locaux voulant figer l’histoire de la résistance dans le passé, ce rassemblement fut un véritable succès.

Sans slogan, sans banderole et dans le respect du lieu, cette année, des grands noms de la Résistance étaient présents autour de Raymond Aubrac et de Stéphane Hessel sans compter les résistants locaux ou ceux venus des départements voisins.

Pour la troisième édition, le lien entre « résistance passée » et « résistances citoyennes actuelles » a été rappelé et élargi avec les interventions de l’instituteur Alain Refalo et du psychiatre Michaël Guyader.

Tous étaient présents pour rappeler les valeurs fondamentales d’égalité, de solidarité, de liberté et de fraternité composant le programme du CNR qui donna naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, à la liberté de la presse, à la nationalisation des besoins vitaux de l’économie, au vote des femmes, etc.

Un vent de jeunesse a soufflé sur le plateau lorsque Raymond Aubrac, 95 ans, a appelé les responsables politiques à redéfinir un nouveau programme pour l’avenir, tourné autour du « vivre ensemble » et non du « tous contre tous ».
Stéphane Hessel conclut en disant que « le motif de base de la résistance, c’est l’indignation et les motifs d’indignation en France aujourd’hui sont nombreux ».

Les yeux brillaient d’émotion à la fin de ces discours humanistes, et c’est avec le cœur gonflé à bloc que la foule a entamé la marche vers le monument avant le traditionnel pique-nique.

En tout cas, pour tous, ce rassemblement citoyen est une lueur d’espoir pour plus que jamais conjuguer le verbe résister au présent, en lien avec le combat ambitieux de la résistance.

L’association « Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui » (CRHA)
Site FSD74
Lettre d'
Alain REFALO / blog : Résistances pédagogiques
Lettre du Dr Guyader à N. Sarkozy  / site : SERpsy

Partager cet article

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire - dans Evénements
commenter cet article

commentaires