Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation :

Premier Repaire de Là-Bas Si J'y Suis de Haute-Savoie, créé en 2007 !

Rechercher

6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 08:48
action GREENPEACE à Paris

action GREENPEACE à Paris

cette campagne touche à sa fin.... enfin !....

avant les résultats de dimanche et avant les législatives, un 'petit choix' d'articles, si vous n'en n'avez pas encore eu assez !!!!!

voir aussi l'article précédent : Présidentielles, quel 2nd tour !

 

encore une pétition à signer : Le 2ème bulletin Le 7 mai, notre bulletin ira au candidat qui permettra d'éviter que Marine Le Pen et son programme dangereux n’arrivent au pouvoir. Avec nos (bientôt 30'000) « deuxièmes bulletins » déjà envoyés, nous disons à Emmanuel Macron que notre vote n’est pas un vote d’adhésion, et que nous portons d'autres priorités pour construire une France juste, durable et démocratique !

 

Comment voter contre Le Pen sans soutenir Macron dimanche ?  (Libération) Deux initiatives proposent aux électeurs qui souhaitent éviter que Marine Le Pen ne soit élue mais qui ne veulent pas donner un blanc-seing à Macron une façon de l’exprimer.

 

Macron ? Vote blanc ? Abstention ? Paroles d'Insoumis  (Libération)

 

Monsieur Macron, vos futurs électeurs de gauche ont quelque chose à vous dire (Libération) ... parole aux électeurs de Benoît Hamon et de Jean-Luc Mélenchon, qui ont clairement décidé de voter pour Emmanuel Macron, mais qui sont résolument en désaccord avec lui et nous disent pourquoi.

 

Plusieurs articles sur Librinfo74 après la soirée de questions à Benoît Guillaumin, représentant d’Emmanuel Macron à Annecy jeudi passé, notamment sur la création de postes d'enseignants, sur Notre-Dame-des-Landes, sur les demandes d'asile, les médias etc...

 

François Ruffin : « Lettre ouverte à un futur président déjà haï » (Le Monde) le réalisateur estime qu’Emmanuel Macron suscite, dès avant son éventuelle élection, l’hostilité dans les milieux populaires et s’inquiète de l’incapacité du candidat à en prendre la mesure.

 

François Ruffin explique sa lettre ouverte à Emmanuel Macron, "président déjà haï" (FranceTVinfo) "Passer en force dans une France sous tension, c'est dangereux" Le réalisateur du film "Merci Patron !", s'inquiète de la politique que pourrait mettre en place Emmanuel Macron s'il est élu président de la République dimanche. "Je crains que [son] choix d'y aller par la thérapie de choc contribue plus à faire éclater la fracture sociale qu'à la résorber"

 

Faire barrage au Front National : dans quel but ? - Yves Michel - Communiqué de presse du Collectif des Associations Citoyennes (CAC)

 

"Le pire est malheureusement possible!" : l’appel de 61 associations et ONG avant le second tour (JDD)Aides, Attac, Emmaüs, Greenpeace, Ligue des Droits de l'Homme, SOS Racisme, WWF… appellent les citoyens à aller voter au second tour de la présidentielle et à se mobiliser face à ceux qui prônent le repli sur soi...

 

Appel de Pierre Laurent : Être à la hauteur de nos responsabilités ! (PCF.fr) Tout doit être fait pour barrer la route de l’Elysée à Marine Le Pen. Pour stopper sa progression, en voix et en pourcentages, en votant contre elle le 7 mai pour mettre son résultat le plus bas possible. L'abstention ou le vote blanc ne suffisent pas pour atteindre cet objectif... La future majorité de l’Assemblée nationale n’est acquise pour personne. Ce sont les élections législatives qui en décideront les 11 et 18 juin...

 

Des raisons très politiques - Éditorial de Patrick Apel-Muller (Humanité)... Réduire Marine Le Pen au score le plus bas possible entravera l'opération. Un haut niveau de son score polariserait le débat entre un capitalisme tricolore sauvage et un capitalisme mondialisé impitoyable, laissant les mains libres aux géants du CAC 40. Par ailleurs, plus le FN monte, plus ses idées sinistres infusent parmi les gouvernants.

 

David Cormand  : « Je vote pour préserver l’idée que je me fais de notre pays » Le secrétaire national d’EELV n’a pas d’hésitation pour le second tour. Il évoque aussi la nécessaire recomposition à gauche. (Politis)

 

Edwy Plenel : "Je préfère être dans l'opposition sous la présidence Macron que face à un pouvoir identitaire et autoritaire." dans la matinale de FranceInter et dans Interactiv’

 

Dire non au désastre - Edwy Plenel - Contre Le Pen, nous voterons Macron le 7 mai. Ce ne sera pas pour approuver son programme mais pour défendre la démocratie comme espace de libre contestation, y compris face aux politiques du candidat d’En Marche!. Tandis qu’avec l’extrême droite identitaire et autoritaire, la remise en cause de ce droit fondamental est assurée. (Mediapart) Voter contre Le Pen en votant Macron, ce n’est pas voter pour le programme de ce dernier. C’est voter pour défendre la démocratie comme espace conflictuel, traversé d’intérêts divergents et de causes concurrentes, où peuvent s’exprimer librement ses contradictions, son pluralisme, sa diversité, ses revendications et ses espoirs, y compris face aux politiques d’une présidence Macron.

 

Emmanuel Macron doit donner les gages d'un renouveau politique (Libération) Plusieurs personnalités du monde intellectuel et culturel français (Nicolas Hulot, Edgar Morin, Cyril Dion, Patrick Viveret, Claude Alphandéry…) demandent au candidat d'En marche de prendre des engagements en matière de réduction des inégalités ainsi que des réformes institutionnelles incluant les citoyens... Nous sommes aujourd’hui des millions, muets, incertains, à aborder avec anxiété ce deuxième tour des élections présidentielles. Chacun de nous ressent l’exceptionnelle gravité de ce moment. Trump, Orban, Erdogan, Poutine, Brexit… la déferlante du national-populisme en Europe et dans le monde nous alerte et nous oblige. Une première et large brèche est ouverte dans la digue qui protège notre qualité de civilisation. Cette élection a une portée bien plus globale que celle de l’Hexagone. Ce n’est pas une exagération que de penser que nous sommes à la veille d’une de ces bifurcations irréversibles qui pourraient changer le cours de l’histoire...

Une étude américaine nous apprenait en 2014 que la plupart des civilisations s’effondrent par la combinaison de deux facteurs principaux : un épuisement des ressources naturelles trop rapide pour qu’elles se renouvellent et la stratification de la société entre une petite élite riche et une masse pauvre. Le pouvoir accru de l’argent, le néolibéralisme, la financiarisation de l’économie nous conduisent tout droit à cet état de fait.

 

Ecologie : non au retour en arrière avec Marine Le Pen par Corinne Lepage, Michèle Rivasi, Delphine Batho. (Libération) Face à la menace nationale-populiste, des figures de l'écologie et du féminisme appellent à voter Emmanuel Macron pour ne pas ruiner des dizaines d'années de lutte dans ces domaines... Cet appel ne constitue évidemment pas un blanc-seing donné à Emmanuel Macron, dont le programme sur le plan écologique notamment dispose de marges de progression considérables. Mais, engagées dans la société civile et dans les actions de terrain, nous sommes en capacité d’apprécier les risques majeurs que ferait courir à notre pays le Front national.

 

Vers 14 millions de voix pour Marine Le Pen le 7 mai ? - Maxime Combes - blog Mediapart A se focaliser sur l'abstention à gauche, les commentateurs en oublient peut-être l'essentiel : les six millions de voix supplémentaires promises à Marine Le Pen proviennent principalement d'un report massif de l'électorat de droite. A en croire le très faible niveau d'adhésion à chacun des candidat, le pays n'est pas divisé entre Macronistes et LePenistes, mais entre anti-Macron et anti-LePen.

 

« La méthode de la France insoumise, ça marche ! » Éric Coquerel, coordinateur politique du Parti de gauche, voit dans les résultats du premier tour de la présidentielle la validation de la stratégie de Jean-Luc Mélenchon. (Politis) Quels enseignements le mouvement de Jean-Luc Mélenchon tire-t-il de son semi-échec au premier tour de la présidentielle ? Pour Éric Coquerel, qui a rejoint la France insoumise, la campagne réussie de son candidat l’installe comme une alternative pérenne sur le champ de ruines du paysage politique actuel.

 

Edgar Morin : « Cette élection est un saut dans l’inconnu »... dépasser l’opposition stérile entre mondialisme et nationalisme.  (Médias Citoyens)... D’un côté, le déjà-connu, de l’autre, l’incertain... tout vote sera un pari risqué. L’abstention est elle-même un pari. Cette conscience doit nous donner vigilance et éviter bien des illusions et des déceptions.

 

APPEL de Yanis Varoufakis - Facebook

 

Varoufakis appelle à voter Macron qui a «tout fait» pour aider la Grèce (Libération)

 

Lettre ouverte d’une polonaise aux français "Le jour du deuxième tour, je suis allée glisser un bulletin blanc dans l'urne. Je le regrette. Pour notre défense, nous n'avions aucune idée de ce que cela serait de vivre dans un pays dirigé par des populistes d'extrême-droite.”...

Partager cet article

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article

commentaires