Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation :

Premier Repaire de Là-Bas Si J'y Suis de Haute-Savoie, créé en 2007 !

Rechercher

19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 23:48
L’Odyssée des Alternatives : 6 escales en Méditerranée

L’Odyssée des Alternatives Ibn Battuta a pris la mer

 

6 escales en Méditerranée pour faire le lien entre les populations touchées par les problèmes de climat, de migrations et de justice sociale...

Relier l'Espagne, la France, l'Italie, la Tunisie, l'Algérie et finalement le Maroc, pour faire pression sur la COP22 qui se déroulera du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech

 

Départ de Barcelone mercredi 19 octobre... la suite vous sera racontée sur le fil de twitter et sur le site

 

Escales suivantes : La Seyne s/Mer : 22 octobre / Porto Torrès (Sardaigne) : 23 octobre / Tunis/Gabès : 28-29 octobre / Alger : 4 novembre / Tanger : 10 novembre

 

A chaque escale : une expérience pour rapprocher nos actions et nos savoirs de peuples en résistance et résilience, pour notre avenir, celui du genre humain et de la planète...

Une aventure pour estomper les frontières, en faire des occasions d’apprentissage et de créativité, pour valoriser les solutions existantes et dynamiser les partages à travers le pourtour méditerranéen... pour rassembler des milliers de personnes en forums et fêtes des alternatives encourageant le pouvoir d’agir citoyen.

 

D'une rive à l'autre de la Méditerranée et du Sahel, ensemble pour la justice sociale et climatique ! Signez l'Appel au soutien des mobilisations citoyennes durant la COP22

 

Une flottille d’alternatifs met le cap sur la COP 22 (Reporterre à l'escale de La Seyne s/mer) À l’initiative d’associations des deux rives de la Méditerranée, l’Odyssée des alternatives cherche à mobiliser contre les inégalités devant le changement climatique. Plusieurs escales sont prévues dans ce voyage à la voile vers le Maroc et la COP22… « l’idée est partie de la rencontre de différents mouvements, autour de problématiques communes en Méditerranée, comme le gaz de schiste ou les migrations. On a besoin de solutions concrètes et collectives parce que, face au problème climatique, il y a pas 10.000 solutions : soit c’est la guerre, soit c’est la construction ».
Décloisonner les mouvements pour proposer des solutions concrètes, c’est la devise de cette Odyssée des alternatives. Les questions de la transition écologique, de l’environnement et de la justice sociale sont au centre des discussions et des activités organisées à chaque étape. Les migrations constituent un fil rouge de ce voyage en mer Méditerranée, dans laquelle tant de personnes perdent la vie au quotidien. Victor, un militant parisien, explique qu’« aujourd’hui, tous les conflits du monde tournent autour des ressources naturelles. Et les réfugiés climatiques sont de plus en plus nombreux. Si on sauve l’environnement, on sauve les migrants ».

 

Pourquoi Ibn Battûta ?
Grand voyageur, Ibn Battûta, né en 1304 à Tanger, Maroc, dans une riche famille de lettrés berbères a effectué d'immenses découvertes en Afrique et en Asie... plus d'infos ici

 

Partager cet article

Repost 0
Published by la Rédaction du Repaire
commenter cet article

commentaires